La neuroscience de la créativité et de l’invention

Ajouté à Mindset — janvier 8, 2021

PARTAGER

La créativité semble souvent être quelque chose de mystique ou de magique. Parfois, on peut même avoir l’impression que la créativité ne vient pas de nous, mais qu’elle émerge soudainement de nulle part.

Mais la créativité est loin d’être de la magie. En fait, elle peut être expliquée de manière plutôt simple grâce à la neuroscience et la plupart des scientifiques s’accordent sur les détails de son émergence.

La créativité « pure » n’existe pas

Le processus créatif n’aboutit pas à l’émergence de solutions « venues de nulle part ». Au contraire, il semblerait que ce dernier se fonde toujours sur des solutions préexistantes qu’on combine de manière nouvelle et qu’on applique à un domaine où elles n’avaient pas encore eu cours.

Effectivement, la recherche suggère qu’il n’y a pas de créativité, ou plutôt que les idées originales ne sont pas aussi originales qu’elles peuvent paraître au premier abord. On pense maintenant que les idées créatives sont presque toujours le résultat d’idées et de pensées anciennes combinées de manières nouvelles.

Ainsi, une nouvelle histoire que vous inventez sera probablement basée sur de vieilles histoires que vous avez entendues, combinées pour créer quelque chose de nouveau. De même, si vous avez une nouvelle idée pour un logo, il y a de fortes chances pour que ce soit une combinaison d’anciennes images que vous avez vues et du texte que vous avez lu. En termes de neurosciences, c’est le résultat de différentes idées combinées dans votre cerveau.

Comment fonctionne le cerveau

Pour comprendre comment la créativité fonctionne, il faut d’abord comprendre les bases du fonctionnement du cerveau. Fondamentalement, nos expériences et nos perceptions du monde qui nous entoure sont le produit de millions de connexions entre nos neurones, ou les « cellules de notre cerveau ». Les cellules du cerveau sont comme les autres cellules du corps, sauf qu’elles sont toutes reliées par des vrilles et des branches appelées dendrites et axones. Chaque connexion représente une mémoire ou une idée, et de nouvelles connexions sont formées chaque fois que deux d’entre eux s’activent simultanément.

Quand nous sommes dans un état de détente et que nous laissons nos cerveaux « vagabonder », cela signifie essentiellement que nous explorons ces connexions et que nous nous tournons vers nos souvenirs et nos idées plutôt que de nous concentrer sur les données qui arrivent dans le cerveau à travers nos sens. L’exemple le plus extrême est celui des rêves. Les rêves se forment à partir de combinaisons aléatoires de souvenirs, d’expériences et de sentiments.

Qu’est-ce qui alimente la créativité

Aujourd’hui, le modèle dominant postule l’existence de quatre types de ressources distinctes qui seraient nécessaires à l’émergence de productions créatives : des facteurs cognitifs (à savoir les connaissances et les opérations mentales sous-tendant les capacités cognitives), des facteurs dits « conatifs » (traits de personnalité, motivation), des facteurs émotionnels, et l’environnement.

Qu’est-ce que cela nous dit de l’inspiration ? Cela nous dit que les données et les informations sont cruciales pour notre cerveau afin qu’il produise des pensées créatives. Alors, lisez, regardez, explorez et pensez. Plus vous expérimenterez et plus vous nourrissez votre inspiration !

Reply...

Articles Favoris