L’hypnagogie est la clé de la créativité

Ajouté à Mindset — janvier 8, 2021

PARTAGER

Si vous êtes à la recherche d’inspiration, il existe d’innombrables techniques différentes que vous pouvez essayer et une grande variété de stratégies différentes qui ont été utilisées par quelques-uns des plus grands créatifs à travers l’histoire et que vous pouvez mettre en place. Parmi ces stratégies-là, il y en a une qui est particulièrement intéressante, mais peu populaire. Elle était couramment utilisée par Thomas Edison et Salvador Dali et vous pouvez l’essayer à partir du moment que vous avez un canapé et une cuillère.

Qu’est-ce que l’hypnagogie ?

L’objectif ici sera d’entrer dans un état hypnagogique. Qu’est-ce que l’hypnagogie ? C’est le moment où vous êtes sur le point de vous endormir, et que vos pensées deviennent insensées et votre cerveau établit des liens souvent distants entre différents concepts.

Vous commencez à penser à des choses comme « Pourquoi le grille-pain est-il si mouillé ? » Et vous verrez des images aléatoires et étranges défilées dans votre esprit. À ce stade, vous avez déjà perdu le contrôle de vos pensées et vous expérimentez sans but les différentes connexions d’idées et de pensées dans votre esprit. Ces perceptions ce sont des créations de votre esprit, votre cerveau les crée de toutes pièces par rapport à ce que vous avez vécu dans la journée.

Étant donné que la plupart des psychologues croient que la créativité est en réalité le fait de combiner des idées disparates en de nouvelles idées, certains pensent que cette technique peut conduire à des idées plus créatives. Il suffit d’observer les œuvres très surréalistes de Dali pour s’en rendre compte.

Comment provoquer l’hypnagogie

Le problème est que la plupart d’entre nous s’endorment immédiatement après cette phase et qu’on ne se souvienne pas de ce que nous y avons « vu ». Ainsi, pour utiliser l’hypnagogie comme source d’inspiration, il faut d’abord apprendre à l’induire et garder ces souvenirs.

Edison aurait fait cela avec une cuillère et une assiette. Il s’allongeait sur le canapé pour se coucher, tenant une cuillère entre ses 2 doigts juste au-dessus d’une assiette et il attendait que l’état d’endormissement recherché arrive. Quand il commençait à s’endormir, ses muscles se relâchaient et il laissait tomber la cuillère, provoquant un gros bruit qui le réveillait. Puis, dès qu’il se réveillait et avant que les idées ne disparaissent, il écrivait tout ce qu’il avait imaginé. Cette pratique lui permettait donc de rester conscient de son rêve. Il existe un certain nombre d’autres méthodes, mais celle-ci reste la plus simple et la plus efficace.

C’est ainsi que l’hypnagogie peut être utilisée pour trouver de nouvelles idées, pour expérimenter des visions surréalistes et pour laisser votre esprit divaguer. Il y a de grandes chances pour que vous ayez déjà fait l’expérience de l’hypnagogie, sans même savoir de quoi il s’agissait. Maintenant que vous êtes au courant, essayez-la et vous pourriez peut-être trouver quelque chose de nouveau à dessiner ou à écrire !

Reply...

Articles Favoris