Comment éviter que la patience ne tourne à la procrastination

Ajouté à Mindset — janvier 8, 2021

PARTAGER

La plupart d’entre nous comprenons que la patience est une bonne chose. Le manque de patience n’est pas une bonne attitude et dans bien de cas cela reflète un manque de maturité. Les enfants sont souvent impatients et nous acceptons leur comportement. Mais quand c’est les adultes qui le sont, ce n’est pas aussi acceptable.

Cela dit, il y a des moments où être trop patient peut être dû à de la procrastination

Alors, quand est-ce que le fait d’attendre ne relève plus de la patience et peut être assimilé à de la procrastination ?

Être patient peut parfois, consciemment ou inconsciemment, être confondu avec la procrastination. Certaines personnes justifient le temps qu’elles attendent pour réparer un objectif ou pour terminer une tâche donnée par de la patience alors qu’en réalité elles procrastinent. Nous connaissons tous de telles personnes dans notre entourage, et peut-être même que vous faites partie de cette catégorie.

Nous attendons parfois sans agir dans l’espoir que quelqu’un d’autre prend les devants ou que la tâche qui attend d’être accomplie disparaisse par elle-même. Ou bien alors nous prétendons que nous attendons que quelque chose de mieux arrive pour que l’on puisse accomplir une tâche donnée. Par exemple, au lieu de nous efforcez à remettre le rapport dans les plus brefs délais, on préfère viser le deadline, et parfois à ne pas dépasser trop la dépasser.

Peut-être hésitons-nous à faire un geste ou à dire quelque chose parce que nous attendons patiemment que l’autre personne bouge. Au final, nous gâchons la relation parce que nous avons choisi d’attendre. Au lieu de sauter sur une opportunité qui se présente, nous avons peur de prendre une décision où nous ne sommes pas sûres, nous tergiversons et nous attendons. Bien souvent, nous utiliserons l’excuse facile de la patience, quand vraiment nous remettons à plus tard la prise de décision.

Un autre problème avec la procrastination est qu’elle peut résulter en la prise d’une mauvaise décision, tout comme lorsque nous prenons des décisions hâtives. Puisque nous avons mis de côté cette tâche pendant un trop long moment, quand nous prenons finalement une décision, c’est souvent une décision hâtive faite à la dernière minute. Nous avons manqué une opportunité à cause des tergiversations que nous avons pu avoir, alors quand la prochaine décision à prendre arrive, nous agissons sans trop réfléchir. Comme dans toute chose dans la vie, nous devons trouver le bon équilibre. Il ne faut pas trop attendre au risque de laisser passer une opportunité et il ne faut pas perdre patience et agir sans réfléchir.

Reply...

Articles Favoris